Pratique

Pilotage machine

Catégorie: Commande
Pour usiner votre pièce, il faut interpréter le G-Code produit par le logiciel de FAO pour piloter la machine CNC.

Ces interpréteurs sont soit des programmes indépendants, soit des éléments d'une suite logicielle.
La complexité des logiciels de pilotage varie si l'on doit réaliser des pièces en 2D (découpe et gravure), 2? ou en 3D.
Il existe trois types d'interpréteurs CNC

  • Ceux qui sont intégrés aux boitiers de commande des machines (matériel professionnel)
  • Ceux qui envoient les signaux de commande sur un port Parallèle de PC
  • Ceux qui transfèrent des commandes par liaison USB ou Ethernet sur une carte ou un boitier de commande de mouvement (motion control), les calculs de déplacement étant alors effectués par la carte. Il n'y a aucun standard de communication entre l'ordinateur et les cartes, qui sont toutes incompatibles entre elles.

Les logiciels de pilotage intégrés à une suite logicielle:

  • NinosCFAO de IproCAM comporte un module d'interprétation de G-Code pilotant des cartes spécifiques. Logiciel Français.
  • Galaad, logiciel 2D 1/2 peut interpréter le code qu'il a produit lui-même ou qui provient d'un autre logiciel. Il est compatible avec de très nombreuses machines et avec le boitier de commande Axemotion PulseBox et les cartes Soprolec. Logiciel et matériels Français.
  • Le logiciel de FAO KCam de KellyWare peut aussi piloter des machines, notamment via une carte de commande Max32
  • Le logiciel de FAO RP-FMS(en Français) peut piloter une machine via la carte IPL5X (carte disponible ici).

Les logiciels autonomes

Le programme de pilotage machine le plus utilisé (car c'est le seul à fonctionner correctement sous Windows avec une sortie sur port parallèle) est Mach 3 de NewFangled solutions. Il peut aussi commander les boitiers de commande de mouvement Smoothstepper (USB/Ethernet) ou UC 100 (USB) vendu par CNCDrive. Une nouvelle version (Mach 4) est en cours de développement.
Mach 3 est un logiciel flexible dont l'interface est personnalisable et auquel on peut ajouter des séquences de programmes permettant d'exécuter des fonctions spécifiques pour chaque machine. Il bénéficie d'une communauté très importante en anglais, malheureusement le forum en Français à été abandonné.

Il existe d'autres programmes de pilotage, qui sont souvent associés à un boitier ou une carte de commande de mouvement USB/Ethernet spécifique:

  • UCCNC programme spécifique au boitier UC100 déjà cité.
  • USBCNC est associé aux cartes Planet CNC et notamment la MK3/4. Il existe des clones chinois de ces cartes.
  • Eding CNC publie un programme de pilotage pour ses cartes et notamment la CPU5A3
  • TurboCNC est un des premiers logiciel à avoir été disponible pour la CNC amateur (sur port parallèle) mais n'est plus développé. C'est un shareware(60 $). Débit maxi 40 kHz. C'est à la base un logiciel DOS sans graphisme. Le fonctionnement sous DOS évite les problèmes de latence sur le port parallèle observés avec les logiciels Windows sur port parallèle (Sauf Mach, qui a des drivers spéciaux).

Les logiciels gratuits:

Sous Linux, existe le logiciel Linux CNC, anciennement appelé EMC.
la carte IPL5X

  • Un logiciel utile pour tester les ports parallèles, parmon, sur le site de Fred Bulback's http://www.geekhideout.com .
    Vous trouverez aussi sur ce site une dll (io.dll) permettant de piloter les broches d'un port parallèle, si la programmation vous tente.

Les fonctions développées

La majorité des logiciels ne permettent que d'usiner en 2D 1/2, c'est a dire qu'ils usinent des parcours horizontaux et changent de niveau pour la suite de l'usinage. En quelque sorte ils usinent des courbes de niveau. Ceci implique que la pièce soit parfaitement convexe dans le plan vertical (pas de dépouille négative).
Les vrais logiciels 3D sont réservés au domaine professionnel. Les logiciels 5D permettent d'utiliser des machine avec tête orientable et inclinable, ce qui autorise des usinages beaucoup plus complexes et une meilleure finition.

Dans les fonctions spéciales on trouve la possibilité d'avoir un support rotatif pour usiner une pièce sur toutes ses faces ou faire des filetages à la fraiseuse.

L'histoire...

Cnc3Axes est abandonné au profit d'un logiciel pilotant une carte d'interpolation.
Le logiciel CastorCNC (Français) est abandonné.

Le contenu de ce site est soumis à une License Creative Commons   (détails). Creative Commons License
Éditer - Historique - Imprimable - Changements récents - Rechercher
Page mise à jour le 01/10/2015 13:15