Electronique

Carte de commande

Catégorie: Commande Electronique
<< | Commande électronique | Les cartes de puissance >>

Voir aussi la page Commande de mouvement.

Du fait de la disparition des ports parallèles et des problèmes de stabilité de signaux, des cartes de commande série ont été développées. Elle sont compatible avec certains logiciels ou incorporent un interpréteur de G-Code.
Chaque carte est associée avec un (ou plusieurs) logiciel dédié. Choisir le matériel, c'est donc aussi choisir le logiciel, ce qui doit être mûrement réfléchi.

Cartes commandées par un port série ou un port USB

On envoie à la carte un ordre de déplacement et la carte synthétise elle-même les signaux de pas et de direction. Elle doit donc incorporer un processeur qui effectuera les calculs d'interpolation.
L'avantage majeur est que le séquencement est fait par la carte elle-même et qu'il n'y a donc pas de problème de régularité de commande liée à Windows comme on peut en avoir avec les cartes à commande par le port parallèle.
Il existe plusieurs cartes disponibles sur le marché.
Le gros inconvénient de ces cartes est qu'elles sont liées à un unique logiciel. Si vous voulez changer de logiciel, il faut changer de carte.

Cartes Soprolec

Ces cartes effectuent les interpolations sur la carte avec un processeur PIC:

  • Interface série/USB

Utilisation:

  • Logiciel dédié pour l'interprétation de G-Code/DXF/HPGL: Module Lancelot de la suite logicielle Galaad.

Cartes IproCAM

Elles utilisent l'interpolateur de Soprolec.
Le Logiciel dédié est NinosCFAO

AxeMotion:

Ces cartes comportent un processeur qui effectue les interpolations.

  • Le boitier PulseBox pour se brancher sur une installation existante à base de port parallèle.
  • La carte PulseMaker.

Ces cartes sont fournies avec le module de pilotage Galaad Lancelot de la suite logicielle Galaad.

Cartes Planet CNC et notamment la MK3/4.

  • Entrée USB
  • Logiciel USBCNC fonctionne avec ces cartes. Il existe des clones chinois de ces cartes.

Cartes CNCDrive

  • Boitier UC 100 sortie 1 port parallèle.
  • Carte UC 300 sortie 3 ports parallèles.

Prévues avec:

  • Entrée USB, sortie port // standard(s)
  • Logiciel de pilotage Mach

Eding USBCNC (site en anglais)

  • Interface USB
  • Logiciel dédié pour l'usinage, importe les formats DXF et HPGL, génère et utilise du G-Code.

Cartes d'interfaces du port parallèle ('Breakout boards')

Elle fonctionnent avec les logiciels pour port parallèle:
Mach, LinuxCNC (EMC2), TurboCNC

Les signaux de commande de pas et de direction sont envoyés par l'ordinateur sur le port parallèle du PC.

Afin d'isoler l'ordinateur des cartes de puissance, et aussi dans le but de remettre en forme les signaux de commande d'un ordinateur (ce qui est très souhaitable si cet ordinateur est un portable), on installe souvent une carte d'interface entre l'ordinateur et les cartes de puissance.
Dans certains cas, cette carte peut aussi servir à gérer l'arrêt d'urgence, et à fournir l'alimentation logique (5V).

L'isolation est faite soit avec un circuit dit 'buffer' d'amplification de signaux, soit avec des optocoupleurs. La sécurité apportée par des optocoupleurs est pratiquement absolue, mais il n'y a pas eu, jusqu'à présent, de retour d'informations à propos de cartes à circuit buffer n'ayant pas réussi à protéger un ordinateur (en cas de malheur, ce buffer est détruit, mais il coute 0.3 Euros...).

Par contre, il est déjà arrivé que des cartes mères de PC ou des cartes de sortie parallèle de PC soient détruites suite à un incident sur des cartes de puissance branchées directement, aussi l'installation de la carte d'interface, d'un coût très modeste, est conseillée.

Suivant la sophistication de ce genre de carte, le prix varie d'une vingtaine à une centaine d'euros.


© Cnc4pc.com carte C10S

Une carte assez simple chez CNC4PC, à 28$


© Cncdrive.com carte HDBB2

Une carte plus pratique chez CNCdrive utilisant des câbles réseau pour le branchement vers les cartes de puissance, à 60 Euros.


Carte d'interface Chinoise

Il faut noter que sur les cartes d'interface chinoises on trouve une prise USB. Cette prise ne communique pas avec l'ordinateur, elle est uniquement destinée à l'alimentation 5V de la carte. Cependant, il est préférable de prévoir une alimentation 5V dans votre coffret CNC plutôt que d'utiliser le 5V provenant de l'ordinateur. C'est beaucoup moins risqué car si la prise USB se débranche, il y a un gros risque de griller les cartes de puissance.
Les cartes d'interface chinoises comportent généralement une sortie pour un afficheur et une autre prise pour une commande manuelle par pendard.
L'intérêt de cette option dépend du logiciel de pilotage que vous utilisez. Il est préférable que la commande manuelle se fasse depuis l'ordinateur et on trouve par exemple des commandes manuelles USB à prix raisonnable pour le logiciel de commande Mach3, à fil ou sans fil.

<< | Commande électronique | Les cartes de puissance >>

Le contenu de ce site est soumis à une License Creative Commons   (détails). Creative Commons License
Éditer - Historique - Imprimable - Changements récents - Rechercher
Page mise à jour le 01/10/2015 12:54