Technique

Précision

On parle souvent de précision d'une machine, c'est un terme très ambigu qui recouvre plusieurs concepts :

La résolution de la commande

La résolution (ou définition) correspond au plus petit ordre de déplacement que donne le système de commande de la machine. Dito pour un système pas à pas, si le pas correspond à 0.02mm de déplacement, la résolution est de 0.02mm. Cela ne veut pas dire que la tête va se déplacer d'autant, du fait des frottements, des jeux, des imprécisions. En général, la résolution est sensiblement plus faible que la précision relative mesurée de la machine. Améliorer la résolution au dela d'un certain seuil n'augmente en rien la précision qui est limitée par les caractéristiques physiques de la machine. Passer d'une résolution de 0.01mm/pas à 0.005mm/pas n'augmentera pas la précision de votre machine, mais vous serez obligé de doubler le nombre de pas pour commander un déplacement donné.

La précision absolue par rapport à une référence machine

C'est la précision du déplacement obtenu par rapport au déplacement demandé, mesurée par rapport à un point de référence sur la machine. C'est la précision la plus difficile à obtenir, et elle est influencée, outre les jeux, par la température qui modifie les dimensions de la machine.

La précision relative par rapport à un autre point

C'est la différence entre un déplacement demandé et le déplacement obtenu. Il n'est pas ici tenu compte des erreurs de positionnement au départ comme c'est le cas pour la mesure de précision absolue.

La répétabilité

C'est la capacité de revenir au même endroit quand on donne à la machine un même ordre de déplacement. La répétabilité mesure le fait que la machine revienne toujours au même endroit pour un même ordre, même si cet endroit n'est pas le bon. Par exemple, si votre vis de transmission a un pas irrégulier, cela n'affecte pas la répétabilité. Par contre, le jeu dans la vis aura lui une grande importance.

La déflexion sous charge

Les mesures de précision se font généralement sans charge, mais en fonctionnement toute machine est soumise à des efforts qui la déforment et rattrapent les jeux. De ce fait, la précision en fonctionnement peut être beaucoup plus faible qu'a l'arrêt. C'est pour cela que les dernières passes d'usinage sont généralement faites plus lentement, ce qui diminue les efforts, et donc la déformation, et améliore la précision. Pour nos machines légères de construction amateur, cette déformation en charge est souvent la plus grande source d'imprécision.
On peut facilement mesurer une déformation sous charge, en appliquant un effort au bout d'un outil (à l'aide d'un système à contrepoids) pour voir quel est le déplacement que cela entraîne.

Adaptation aux défauts

Dans les machines-outils sophistiquées, on mesure les erreurs de positionnement et on calcule des trajectoires corrigées suivant les défauts mesurés. Ceci permet d'améliorer la précision d'une machine qui n'a pas une bonne précision initiale, mais qui a une bonne répétabilité.
Le contenu de ce site est soumis à une License Creative Commons. Creative Commons License
Éditer - Historique - Imprimable - Changements récents - Rechercher
Page mise à jour le 13/06/2007 21:57