Pratique

Carbure

Catégories: Outils
Nos fraises sont souvent faites en carbure de tungstène, matériau très dur. Sa dénomination en anglais est d'ailleurs 'Hard Metal' (HM). En pratique, le carbure de tungstène est associé aux carbures de Tantale, Bore et Titane, le liant étant du Cobalt.

La haute température de fusion du tungstène (3410 °C) le rend pratiquement impossible à allier avec d'autres métaux qui sont souvent à l'état de vapeur à cette température.
Les pièces en carbure de tungstène sont donc fabriquées par frittage de poudre.
La finesse des grains de poudre servant à la fabrication des outils est un paramètre important de leur qualité.
C'est pourquoi on trouve souvent la dénomination 'carbure micrograin'.

Les outils en carbure résistent mal au chocs et il faut éviter de les faire tomber par terre. C'est aussi pour cette raison qu'on évite parfois de les utiliser en phase d'ébauche pour la coupe des métaux.

Il faut éviter les chocs thermiques. Si on doit lubrifier, le faire dès le départ, pas lorsque l'outil est chaud.

Il existe des fraises en carbure massif, mais aussi des fraises dont seules les dents sont en carbure et sont brasées sur un support en acier (c'est généralement le cas des fraises de forme).

On repère très facilement les fraises en carbure massif du fait de leur poids beaucoup plus élevé que les fraises en acier, la densité du tungstène étant de 19.

La seule manière d'affuter le carbure est d'utiliser une meule diamantée ou une plaque plastique incrustée de grains de diamants ('pierre' diamantée). Le prix d'une 'pierre' diamantée est raisonnable (environ 15 euros), mais beaucoup de fraises ne sont pas réaffutables à la main, faute d'avoir une surface plane ou passer la plaque. En particulier, les fraises hélicoïdales ne sont pas réaffutables à la pierre.

Tous les outils en carbure ne se valent pas et il convient d'acheter vos fraises à un fournisseur reconnu.
Les fraises de formes soldées en grande surface, même si elles sont équipées de dents carbure ne vont pas résister longtemps et de plus, peuvent s'avérer dangereuses.

Pour les fraises de forme pour l'usinage du bois, voir chez HM diffusion

Pour les fraises hélicoïdales de haut débit pour l'usinage du bois ou de l'aluminium, ainsi que pour toutes les fraises d'usinage de métal, voir chez Otelo.

Evidemment, le carbure en question n'a rien à voir avec le carbure de Calcium, qui a brûlé les cuisses de plusieurs génération de spéléologues.

Le contenu de ce site est soumis à une License Creative Commons   (détails). Creative Commons License
Éditer - Historique - Imprimable - Changements récents - Rechercher
Page mise à jour le 03/10/2006 23:50