Electronique

Boîtiers

<< Une alimentation électrique | Commande électronique | Cartes du commerce >>

En termes de boîtiers pour ranger l'électronique et l'alimentation, la récupération domine.

Beaucoup utilisent des boîtiers de PC, facile à trouver et de relativement grandes dimensions. Si on ne refait pas de face avant, l'esthétique est discutable, et le blindage n'existe plus à l'endroit ou se trouvaient les lecteurs de CD et de disquettes.

D'autres utilisent des boîtiers industriels. Si ces boîtiers ont des faces en aluminium, il sera facile de les percer pour monter les prises, les voyants et les interrupteurs.

boîtiers et photos de Franck Aguerre

Si votre électronique est basée sur des cartes à hacheur (PWM), il est souhaitable que le boîtier soit métallique.
Ce n'est pas vraiment le cas du boîtier de Gérard Bunouf, ci-dessous, qui est en plastique authentique, mais il est intérieurement blindé avec du film aluminium.

photos PRZ

Il n'y a pas en principe de problème à installer l'alimentation et l'électronique dans le même boîtier.

Ne pas oublier de mettre le boîtier à la masse, ni de brancher la terre de l'alimentation sur cette masse.

On peut utiliser le boîtier comme refroidisseur, en fixant les radiateurs des cartes électronique sur ceux-ci, à condition d'utiliser une pate thermique pour favoriser l'échange, et de bien aérer la face sur laquelle sont fixés les radiateurs.

La plupart des cartes électroniques nécessitent une circulation d'air, voire une ventilation forcée. C'est un point à soigner.

On prendra des précautions particulières si on usine du métal. En effet, les poussières métalliques, conductrices, sont redoutables pour l'électronique. Dans ce cas, une alimentation en air provenant d'une zone non contaminée est souhaitable. Cette alimentation sera forcée avec un ventilateur de PC ou équivalent.


On constatera sur le boitîer ci-dessous la notable insuffisance de blindage. Ce site n'ayant pas de vocation commerciale, on taira aussi la marque des chaussures. Le transformateur torique est dans son emballage d'origine, ce qui permet d'en connaitre les caractéristiques (2x9V, 150VA). Il n'est séparé de la carte de commande que par l'épaisseur du carton. La machine fonctionne, mais si son constructeur souhaite qu'elle le fasse de manière pérenne, il serait souhaitable qu'au minimum il ferme la boite. Un point intéressant est celui du repérage soigné des câbles. Ah... et c'est la machine du chef...

photos PRZ

<< Une alimentation électrique | Commande électronique | Cartes du commerce >>

Le contenu de ce site est soumis à une License Creative Commons   (détails). Creative Commons License
Éditer - Historique - Imprimable - Changements récents - Rechercher
Page mise à jour le 23/01/2015 17:44