Construction

Identifier un moteur pas à pas

Catégories: Moteurs

Voir aussi la Numérotation des PAP.

Repérage des fils d'un moteur bipolaire

Petite astuce sur un moteur bipolaire (4 fils/8 fils): Tournez l'arbre du moteur à la main, et mettez un fil entre deux bornes quelconques. Si vous sentez une résistance dans la rotation, c'est que votre fil joint les deux points d'une même bobine.

Câblage bobinages en parallèle d'un moteur 8 fils quand on ne connaît pas la couleur des fils.

a/ Il faut d'abord repérer les 4 bobines.
Pour celà, prenez un fil et joignez le à un autre au hasard et tournez l'axe du moteur à la main. Quand la rotation est plus difficile qu'a vide, c'est que les deux fils appartiennent au même bobinage, mettez un petit bout de scotch pour repérer chaque paire de fils d'une même bobine.
Prenez un fil au départ et essayez le contact avec chacun des autres jusqu'à ce que vous trouviez le premier bobinage, puis ensuite recherchez les autres bobinages.
b/ Pour rechercher les paires associées, joignez chaque extrémité d'un bobinage avec l'extrémité d'un autre bobinage (montez deux bobinages en parallèle). Si le moteur est difficile à tourner, essayez en inversant les fils d'une bobine. Si c'est toujours difficile, changer de paire, essayez, puis si le moteur est toujours dur, inversez à nouveau.
Le câblage est bon quand le moteur est libre de fonctionner (si le moteur force, c'est que les bobines sont en court-circuit, s'il est libre, c'est que les bobines sont dans le même sens et le câblage est bon).
c/ Assemblez vos fils et câblez comme un bipolaire classique
Pour le câblage en bipolaire avec bobinages en série ou le câblage en unipolaire, voir ci-dessous

Méthode d'identification des moteurs 8 fils avec une pile

1/ Repérer au multimètre les quatre bobinages.
2/ Mettre une pile de 1,5 V sur l'un de ces bobinages (n'importe lequel au
hasard).
Le moteur vas se mettre dans une position, testez à la main le couple de
maintien.
3/ Mettre une 2ème pile de 1,5 V sans débrancher la 1ère pile
si le moteur avance ou recule d'un pas, c'est pas le bon bobinage, il faut
changer de bobinage sur la 2ème pile.
Si au moment du branchement de la 2ème pile le moteur ne bouge pas, c'est
bon.
Il faut alors vérifier à la main si le couple de maintien est plus fort
ou moins fort:

  • S'il est plus fort, vous pouvez mettre des étiquettes plus et moins sur

les 4 fils.

  • Sinon vous inversez la 2ème pile.

Il vous reste juste les quatre autres fils à repérer de la même facon.

Après on utilise les schémas classiques pour brancher en 6 fils sur les cartes
unipolaires (CNC3AX ou Hobby CNC) ou en 4 fils sur les cartes bipolaires (à base de L297/L298, L6208, A3977, etc.).

La tension de service d'un moteur pas à pas

C'est usuellement le produit de la valeur de la résistance d'un bobinage par son intensité nominale (U = R*I). De fait, c'est la tension nominale moteur à l'arrêt.
En pratique, si on alimente avec une carte de commande régulée en intensité, la tension d'alimentation de la carte doit être nettement supérieure, voir alimentation des moteurs PAP.
Valeur courante pour nos moteurs : 2 V à 12 V

La tension maximum affichée

C'est la tension maximum que peut supporter un moteur. au delà, on risque un claquage des bobinages. Normalement, l'alimentation sera faite à une tension très inférieure à cette limite.
Valeur courante pour nos moteurs : 75 V à 100 V

Liens

Sites sur le repérage des fils :

Un bon article de vulgarisation sur les moteurs PAP, avec une technique d'identification à la fin de l'article, en liaison avec le site CNC@NET

Le contenu de ce site est soumis à une License Creative Commons. Creative Commons License
Éditer - Historique - Imprimable - Changements récents - Rechercher
Page mise à jour le 17/11/2006 16:46